le blog lick

La réalité virtuelle au service de la santé

Conseils de coach - lundi 29 aot 2016 -

Quand on pense à la réalité virtuelle, on imagine un film ou bien un jeu vidéo. Mais la réalité virtuelle n'a pas pour unique but le divertissement. Elle a de nombreuses autres applications pratiques, notamment dans le domaine de la santé. Traitement des phobies, de la paraplégie ou encore formation de nouveaux chirurgiens, découvrez tout ce que la réalité virtuelle permet d'offrir aux médecins et à leurs patients.

Traiter les phobies grâce à la VR

Traiter les phobies grâce à la réalité virtuelle, c'est le pari réussi du Dr Eric Malbos, médecin psychiatre à Marseille. En plaçant un casque de VR sur la tête de ses patients, ce médecin passionné de nouvelles technologies, immerge ces derniers dans des situations auxquelles ils sont incapables de faire face au quotidien, en augmentant petit à petit le degré d'anxiété, tout cela piloté depuis son ordinateur. Ainsi, un patient souffrant de claustrophobie pourra monter virtuellement dans différents ascenseurs, une personne souffrant d'agoraphobie devra prendre le métro ou se rendre au cinéma et affronter ainsi ses peurs. Osant plus dans le monde virtuel que réel, les patients affrontent plus volontiers leurs peurs et cette méthode dernier cri présente un taux de réussite vraiment très élevé. Seul couac, cette technologie n'est pas encore accessible à assez de médecins et il y a encore trop peu de logiciels dédiés, le Dr Malbos ayant développé son propre logiciel. Cependant, avec la démocratisation des technologies, il n'est pas exclu que les patients puissent s'offrir leur propre casque et logiciel pour bénéficier de leur traitement numérique à domicile.

Traiter les phobies grâce à la VR

Soulager les malades malades atteints de cancer à l'aide d'un monde virtuel

Portée par Mélanie Péron, fondatrice de l'Effet Papillon, Bliss est une application de réalité virtuelle qui permet aux patients atteints de cancer de s'évader avec leurs proches dans un univers onirique. L'application permet ainsi aux patients en situation d'isolement et subissant des traitements lourds de sortir de leur chambre d’hôpital et de partir à la découverte d'un monde virtuel, seul ou accompagné. Le moral des patients est un facteur important dans la guérison et après avoir été testée dans le milieu hospitalier, l'application a prouvé ses effets positifs sur l'état psychologique des malades. Soumis au financement participatif, le projet Bliss a réussi son objectif et a recueilli 25 537 euros pour pouvoir développer l'application.

Changer de lunettes avec un casque VR

Bientôt disponible pour les opticiens, le casque Hoya Vision Simulator, développé par le japonais Hoya, permettra de diagnostiquer précisément la vision d'un patient afin de lui proposer la correction la plus adaptée à sa vue. Ce casque permet ainsi pour son utilisateur, d'expérimenter en 3D la vision qu'il aurait avec différents types de verre, lui permettant de choisir les verres avec lesquels il se sent le plus à l'aise. Ce dispositif fonctionne avec une application et un Smartphone à insérer dans le casque, le tout contrôlé à distance par un professionnel, depuis une tablette. L'opticien est ainsi en mesure de faire essayer plusieurs corrections au patient qui profite d'une expérience très réaliste du rendement des verres essayés comme s'il les essayait dans le monde réel.

La réalité virtuelle pour faire remarcher les paraplégiques

Récemment publiée dans la revue Scientific Reports, une étude menée par le Dr Miguel Nicolelis, spécialiste en neurosciences en Caroline du Nord aux Etats-Unis, montre les résultats plus qu'encourageants, d'une nouvelle méthode de traitement de la paralysie à base de réalité virtuelle.

Tous présentant une paralysie totale des membres inférieurs depuis plusieurs années, les huit patients qui ont pris part à l'étude ont dû s'imaginer en train de marcher dans un univers virtuel. Cette rééducation cérébrale a permis à sept patients, qui s'imaginaient ainsi se servir à nouveaux de leur membres inférieurs, de réactiver des nerfs de la moelle épinière. Allié à une rééducation physique dans le monde réel, ce traitement virtuel leur a ainsi permis de passer d'une paralysie totale à partielle. Certains ont ainsi pu retrouver le contrôle de leur vessie, système intestinale et deux patientes ont même pu faire bouger volontairement leurs jambes. Ce traitement virtuel, sera expérimenté prochainement sur des personnes paralysées depuis peu et pourrait à l'avenir être utilisé pour traiter d'autres pathologies comme les AVC ou maladies dégénératives.


 

Former les chirurgiens grâce à des vidéos filmées à 360°

Le 14 avril dernier s'est tenue la première opération live filmée à 360°. Organisé par Medical Realities, spécialiste des entraînements médicaux à 360°, l’événement a permis au monde entier d'assister à la première opération en direct via une app IOS et Android et d'un casque de type Google Cardboard. Outil pédagogique, l'expérience a ainsi pu permettre aux étudiants en médecine et aspirants chirurgiens à travers le monde de s'immerger dans une salle d'opération et suivre les gestes du chirurgien et ses conséquences sur le patient. Cette opération live a été réalisée par le Dr Ahmed, habitué de la réalité virtuelle, et qui avait déjà en 2014 utilisé des Google Glass pour retranscrire l'ablation d'un tumeur à l'estomac d'une patiente. L'opération avait été ainsi suivie par 13 000 professionnels et étudiants, qui ont pu poser leurs questions en direct au chirurgien. Pour le Dr Ahmed, la réalité virtuelle a une dimension éducative très importante et permet à tous les étudiants d'assister à de nombreux types de chirurgie ce qui n'est pas possible dans le vie réelle, où ces derniers doivent parfois, comme dans Grey's Anatomy, se battre entre eux pour assister à des opérations « intéressantes ».

 

A l'heure où la réalité virtuelle en est à ses balbutiements, ses premières applications dans le domaine de la santé montrent déjà des résultats très prometteurs. Le développement et la démocratisation de cette technologie devrait, dans les années à venir, en faire un outil efficace pour les médecins et chirurgiens et permettre ainsi une meilleure prise en charge des patients et de leurs pathologies. Et vous, comment imaginez-vous le futur de la VR dans le secteur de la santé ?